lundi 23 mars 2015

Départementales dans le sud des 22

Bien que les résultats ne me mettent pas en joie, les candidats arrivés en tête ne sont pas ceux que je soutenais, une chose me ravit quand même.

On ne devrait pas se réjouir de la défaite des autres mais il y en a une qui m'a donné à sourire ce matin en lisant le quotidien du coin.

Le président du Pays et de la Communauté de Commune du coin qui se présentait à cette élection à été viré dès le premier tour.


Je crois que je vais reprendre une deuxième fois de la choucroute.

Jobique Carmasse et toute la rédaction

12 commentaires:

  1. A sa place je laisserai tous ces ingrats croupir dans leurs cambrousses , et me retirerai au soleil

    RépondreSupprimer
  2. "je ne m'interdis rien "il disait en se présentant ....les électeurs non plus!

    RépondreSupprimer
  3. Ingrats? Je n'ai aucune gratitude pour sa manière de baronniser la politique avec des vassaux...

    RépondreSupprimer
  4. Eh ! Oui , malgré le soutien de tous les maires de la CIDERAL !
    Les électeurs n'obéissent donc pas à leurs édiles ? Où va- t- on ?
    Une réflexion perso , quand on a 100 % de godillots qui soutiennent un candidat ,ça me fait plus penser à une dictature qu'à une démocratie .Il est souvent très très rare que tout le monde adhère aux idées d'un seul ,même si c'est le grand chef
    ( et encore quand il propose des idées )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les représailles vont être terribles pour certains

      Supprimer
  5. Excellent !! Une bonne lecon de Democratie
    J espere que la majorite des elus de la cideral qui le supporte reflechiront un peu ??

    RépondreSupprimer